[Accueil]
[Remonter]


Le 15 Août nos fêtons l’Assomption de la très sainte Vierge Marie. Que cette fête signifie t-elle pour nous chrétiens ? Le dogme de l’Assomption de Marie été défini par SS le Pape Pie XII le 1er novembre 1950.


Il déclara : nous proclamons , déclarons et définissons que c’est un dogme divinement révélé que Marie, l’Immaculée Mère de Dieu, toujours vierge, à la fin du cours de sa vie terrestre, a été élevée en âme et en corps à la Gloire Céleste.


Nous avons connaissance de la mort de Marie uniquement par des Apocryphes, qui sont en fait des récits populaires sur lesquels on ne peut se fonder et qui ne sont pas source de foi. On peut dire que le jour de son entrée dans le Ciel fut célébrée à partir du 5 eme siècle. On appelle ce jour Assomption, ou Dormition, ou Ascension de la Vierge. On peut d’ailleurs constater a Jérusalem près de la cité de David une basilique dite de la Dormition, on l’on peut voir une représentation du Corps de la Vierge, la ou elle se serait endormie. Personne ne sait ou repose son Corps exactement : est ce à l’Eglise de la tombe de Marie à Jérusalem, avec ses parents Joachim, Anne, Joseph son époux ? Ou est ce en Turquie a Ephèse ou elle aurait pu accompagner l’apôtre Jean qui y mourut ? Ou bien effectivement Dieu n’a pas permis que son corps ne s’altéra et l’éleva Corps et Ame au Ciel ?
La fête de l’Assomption est née des tradition populaires qui ont visées a fêter la naissance de Marie au Ciel.


Nous comprenons ici que la Sainte Vierge, a reçu beaucoup de grâces au cours de sa vie terrestre puisqu’elle fut préparée dès sa conception, à recevoir l’Esprit Saint. (Femme en hébreu signifie réceptacle, qui est réceptacle d’Amour). Aussi, Dieu ne permit pas que son Corps s’altère après sa mort et que son âme exemplaire ne soit traitée comme le commun des mortels.


Elle avait été en effet prédestinée à un destin exceptionnel par Dieu avant même sa conception. A sa mort, c’est sa vie au ciel et auprès de Dieu mais aussi de chacun de nous qui commence.
Jésus nous dit en parlant de ses Apôtres ( Jean 14,2) : "Dans la maison de mon Père, il y a beaucoup de demeures. Sinon, vous aurais je dit que j’allais vous préparer le lieu ou vous serez ?". Lorsque je serai aller vous le préparer, je reviendrai et je vous prendrai avec moi, si bien que la ou je suis, vous serez vous aussi. Quand au lieu ou je vais, vous en savez le chemin". Si donc Jésus a préparé une place au Ciel, il a bien sur préparer une place de choix pour sa Mère, qui est la plus proche de Dieu.


On doit associer l’Assomption de Marie à son coté eschatologique, c’est à dire qu’il concerne le sort ultime de l’homme et de l’Univers ( le mot Marie ne signifie t-il pas Etoile ?). La constitution " Lumen Gentium " chapitre 8 nous dit en effet :
( 68 ) Tout comme dans le ciel ou elle est déjà glorifiée Corps et Ame, la Mère de Jésus représente et inaugure l’Eglise, son achèvement dans le siècle futur, de même sur cette terre en attendant la venue du jour du Seigneur. Elle brille déjà comme un signe d’espérance assurée et de consolation devant le peuple de Dieu en pèlerinage.


Nous pouvons remarquer que lors de la première venue du Fils de l’homme, on parle très peu de Marie dans les évangiles. Bien que jouant un rôle primordial, puisque c’est elle qui accueille par la Foi la parole de Dieu, qui est la plus proche de Jésus, qui garde cette Foi jusqu’au bout, et qui se tient debout devant la Croix, elle nous est présentée comme une ‘humble servante’ et est très peu citée. C’est en effet pour laisser la place à son Fils. Lorsque Jésus reviendra a la fin des temps, pour sa seconde venue, le rôle de Marie sera rétabli et nous pouvons voir par ses apparitions fréquentes en ces temps modernes son rôle majeur et sa gloire resplendissante dans l’Esprit et a coté de son Fils.


En fait nous ne savons pas si elle a connu la mort et certains Apocryphe la présument immortelle .(Timothée de Jérusalem)
Le Concile Vatican II a visé à réorienter le rôle de Marie dans l’Eglise plutôt que de lui faire une place à part. Sa mission ( contre par exemple lutter contre le mal et sauver des âmes ) continue au Ciel et ses apparitions sur terre se multiplient pour nous donner des Messages. On y trouve souvent le besoin de prière et de conversion de pêcheurs. Parmi celles reconnues par l’Eglise, citons Lourdes, Fatima, la Salette, Rue du bac. Son rôle d’Avocate, et de co-rédemptrice sont discutés. Son rôle de médiatrice l’ est moins . En effet, Jésus reste le seul et unique rédempteur, par ses souffrances pour nous sur la Croix, bien que Marie souffrit terriblement également.


Marie est pour nous un modèle de Foi et de Sainteté. Elle est notre mère et la Mère de l’Eglise, intimement associée a l’Esprit Saint. De ce fait, elle est à la foi au Ciel, la pus proche de Dieu et la plus proche de nous par sa vie de femme sur la terre en Galilée.


Son Assomption a donc été aussi particulière et exemplaire que sa naissance et sa Conception. Marie est un Modèle imitable et nous invite à partager son destin exemplaire et sa gloire dans le Ciel.


L’Assomption la préservée de toute corruption après la vie de sa vie terrestre ( jour de sa naissance au Ciel ) tout comme pour sa Conception elle avait été préservée du péché originel.


N’oublions pas enfin le paradoxe de Marie, à la fois humble servante et Reine des anges et comblée par l’Esprit. L’Assomption est donc une grande fête puisque une fois de plus, Marie nous sert de modèle et de guide. Elle est notre bergère.